conseils,  entreprise

Creer une micro-entreprise : quels sont les avantages ?

Vous voulez créer une micro-entreprise mais avant de vous lancer, vous voulez savoir quels en sont les différents avantages et les différents inconvénients ? Pour vous aider à vous lancer ou pas, suivez-nous dans cet article pour en savoir un peu plus.

Micro-entreprise : c’est quoi et comment ça fonctionne ?

Avant d’entrer dans les détails qui vous pousseront à choisir de créer ou non une micro-entreprise, revoyons ensemble sa définition.  Selon l’INSEE, une micro-entreprise est une petite entreprise. Comme son nom l’indique, elle est tout d’abord petite, c’est-à-dire qu’elle emploie peu de salariés, de base qui ne dépassent pas 10 salariés. Avec peu salariés, le propriétaire n’utilise que très peu de fonds également. Le fonds utilisé ne dépasse pas les 2 millions d’euros. Les chiffres d’affaires ne doivent pas en tout dépasser les 80000 Euros en 2 ans si votre entreprise opère pour le service par contre le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser les 180000 Euros si vous êtes une entreprise de vente pendant une durée de 24 mois. Comme il s’agit d’une petite entreprise, les clients sont à priori des particuliers.

Micro-entreprise : qu’est-ce que je gagne ?

Lorsque vous créez une micro-entreprise, l’Etat allège les différents frais administratifs. Le but étant d’inciter tout un chacun à créer sa propre entreprise. De plus comparées aux grandes entreprises, vos charges seront également allégées. Vous pouvez même ouvrir une micro-entreprise tout en restant salarié dans une autre entreprise. Le fait est que vous ayez les moyens de couvrir toutes vos minimes charges avec un complément de revenus. Si vous respectez les limites des chiffres d’affaires en 24 ans, vous bénéficierez également d’un allègement de TVA. Vous n’avez pas de rendre à qui que ce soit car vous effectuez votre vente et vous calculez vos dépenses ainsi que vos bénéfices sans qu’il n’y ait aucun intermédiaire. Si vous n’avez pas le financement nécessaire pour mettre en œuvre et mettre sur pied votre micro-entreprise, vous pouvez vous faire aider par un financement. Les procédures seront allégées, car on le rappelle encore, c’est surtout pour inciter les français à avoir leurs propres entreprises.

Micro-entreprise : et ses limites ?

Déjà évoqué précédemment, il y a des plafonds à respecter notamment sur les chiffres d’affaires. Comme votre micro-entreprise et vous-même sont liés, si jamais l’entreprise est en faillite, vos biens personnels peuvent être saisis d’office. Comme vous n’avez pas assez de garantie, il vous sera difficile de trouver facilement un financement.

Maintenant que vous êtes au courant, soit vous vous lancez soit vous désistez. Il faut savoir que tout dépend également du budget que vous avez en votre possession afin de lancer votre projet. Pour tout autre type d’entreprise, il y a également des avantages et des inconvénients, à vous de faire l bon choix et aussi de choisir celui qui s’adapte à vos besoins et vos compétences. Vous n’allez pas créer une entreprise de 100 salariés alors que vous n’avez pas les moyens de payer leurs salaires. Vous devez toujours vous fier à votre productivité, à votre budget et surtout à vos capacités.