conseils

Tout savoir sur les criteres de determination d’un prix de vente d’un bien ou service

En gestion, le prix de vente ou de caisse est une valeur vénale réelle, toute taxe comprise ou hors taxe, d’un produit ou service appliqué par un vendeur ou prestataire de service à un client (acheteur ou acquéreur). Ce prix est proposé dans le cadre d’un échange ou d’une transaction commerciale. Ce prix doit être juste et transparent pour attirer la clientèle. Reste à savoir comment bien déterminer ce prix ?

Détermination d’un prix de vente : présentation générale

Dans le cadre d’une activite commerciale, on applique toujours le prix de vente pour faciliter la transaction entre les acteurs du marché. En fait, ce prix correspond également au prix d’achat. Toutefois, certains prix de vente peuvent être fixes ou négociables (directs ou par truchement d’association consommateur ou suivant de l’offre et de la demande ou par intermédiation et courtage ou suivant les décisions politiques).

Puis, cela tient compte de l’offre appliqué par l’entreprise concurrente, la qualité des biens ou services et le type de marche. Le prix de vente également se baser sur le taux de marge et coût de revient.

Aussi, le prix de vente est appliqué librement dans le cadre du commerce de détail. Ce dernier peut être exprimé par lot ou à l’emballage ou par prix à l’unité avec ou sans TVA. Il peut également être payable par le client ou l’entreprise cliente, affiché dans l’unité monétaire du pays et conforme aux normes d’affichage (par litre ou kilogramme ou autres). À cela, s’ajoute le prix consenti par le client ou l’entreprise cliente, le prix appliqué par la concurrence, les taxes et le coût d’achat.

De plus, le calcul du prix de caisse ne doit pas être imposé par le fabricant ou grossiste. Et le prix est affiché et payé après achèvement d’une prestation ou lors de la livraison des biens. Sauf si le client a sollicité un délai de paiement.

A titre d’exemple: prix de cession d’une entreprise, prix des articles bijoutiers, prix des carburants, prix des materiels agricoles…

Détermination d’un prix de vente : base de calcul

En règle générale, le calcul du prix de vente varie suivant qu’il s’agisse d’une revente de bien sans transformation ou d’un bien transformé ou complètement fabriqué.

  • Dans le premier cas : le prix de vente hors taxe est la somme du coût d’achat avec la marge. Par contre, le prix de vente toute taxe comprise est le résultat de l’addition du prix de vente hors taxe d’un produit et le prix de vente hors taxe avec TVA. Pour information, le coût d’achat traduit la somme des frais sur achat et le prix d’achat hors taxe d’un produit. Et le prix fournisseur résulte du rapport entre le prix d’achat hors taxe imposé par le fournisseur et les remises déduites sur la facture,
  • Dans le second cas : le prix de vente hors taxe est le résultat de l’addition du prix de revient avec la marge. En revanche, le prix de vente toute taxe comprise s’obtient en additionnant le prix de vente hors taxe avec le montant de la TVA. Pour rappel, il faut additionner les éléments suivants pour obtenir le prix de revient. À savoir : les frais de commercialisation, la main d’œuvre, les amortissements des matériels industriels, les cotisations sociales et le total des coûts d’achat hors taxe.

Détermination d’un prix de vente : tips and tricks

Il existe certains paramètres à bien considérer pour mieux maîtriser comment bien déterminer le prix de vente d’un produit ou service.

De primes abords, assurez-vous que le prix de vente appliqué puisse garder le seuil de rentabilité de son activité et apporter un profit suffisant. De ce fait, veuillez bien définir au préalable les coûts y relatifs. Ensuite, veillez à ce que le prix soit fixé en fonction de la concurrence et le rapport entre l’offre et de la demande. Ainsi, vous pouvez vendre des biens ou services à prix cohérent et attractif. Puis, rehaussez le taux de marge pour pouvoir proposer des remises pour fidélisation client comme le black Friday ou black scholes…

Aussi, pour garantir la qualité des produits aux yeux des clients, vous pouvez rehausser le prix de vente des produits de haute gamme et également des produits de luxe. En outre, utilisez un logiciel (logiciel de caisse ou celui de gestion commerciale) dédié pour limiter les marges d’erreur. Enfin, il ne faut jamais appliquer une vente à perte dans son business au risque d’écouler son stock.

Mot de la fin

Il est vivement conseillé de bien suivre les règles de fixation et d’affichage des prix de vente pour réussir dans la réalisation de son business plan.