entreprise

02 techniques commerciales  pour augmenter son chiffre d’affaires

L’évolution du monde et les nombreux progrès observés ont un impact considérable sur l’attitude des clients qui sont plus exigeants. Ce qui pousse la plupart des entreprises de revoir leurs stratégies commerciales et leurs procédures de vente. Comment faire face à cette nouvelle catégorie de clients ? Quelles sont les stratégies les plus adaptées pour maximiser les ventes et augmenter le chiffre d’affaires ?

La stratégie commerciale BEBEDÉC

Elle consiste à observer d’abord le prospect et à déduire par suite, s’il est qualifié ou non pour l’achat d’un produit. Ladite technique se base fondamentalement sur certains éléments à savoir :

  • le besoin de la cible : tout bon vendeur devrait nécessairement se demander si son potentiel client a besoin de ses services.
  • L’enjeu de la vente : il est plus question d’évaluer à ce stade les conséquences positives et négatives liées au fait que vous parvenez à vendre ou pas à ce client.
  • Le budget : faites un calcul rapide afin de savoir si votre prospect dispose ou pas du tout du budget dont vous avez besoin.
  • L’échéance : Interrogez-vous sur le timing. Pensez-vous vraiment que c’est la bonne période pour lui en parler ?
  • Les décideurs : au final, qui devra prendre la décision la plus importante ?
  • Compétiteurs : Découvrez vos concurrents et leurs forces.

 

La technique BANT

Le mot BANT est un sigle anglais qui signifie Budget, Authority , Need, Timing. Elle se base sur quatre éléments essentiels que sont : le Budget, l’autorité, le besoin et l’échéance. En réalité, cette stratégie de vente tire majoritairement sa source des structures des années 1960. Elle emploie une méthode beaucoup plus classique avec un schéma strict, permettant de déterminer la suite ou l’arrêt d’un processus de vente.

Premièrement l’étape du  budget consiste à vérifier si le client a suffisamment de ressources pour s’offrir ce qu’il désire. Ensuite, la partie Authority consiste à s’occuper directement de toutes les personnes dont la vente dépend. Celles dont le mot est indispensable. Après, l’aspect Need demande à ce que le vendeur vérifie si le prospect a vraiment besoin de son produit.

Enfin, le timing  c’est juste de savoir saisir l’opportunité de vente au bon moment.