conseils,  entreprise

Quel est le role du commissaire aux comptes?

Lors de la création de certaines formes de société, il existe des clauses non négociables que l’on doit respecter. Une de ces clauses définit qu’une entreprise ainsi qu’une association doivent avoir un commissaire aux comptes. Cette personne sera désignée avant la création de l’entreprise. Il est nécessaire de savoir le rôle de celle-ci. Dans cette rubrique, vous découvrirez tout sur la vie d’un commissaire aux comptes au sein d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un commissaire aux comptes ?

Un commissaire aux comptes est tout d’abord une personne ayant fait des études approfondies sur la comptabilité et l’audit d’une entité. Dans une entreprise, il sera considéré comme consultant et non un salarié puisqu’il sera un auditeur externe. Il est désigné lors de l’Assemblée Générale en même temps que les dirigeants de la société. C’est un métier règlementé et il faut un statut spécial pour obtenir ce poste. En effet, un commissaire aux comptes doit être inscrit dans l’Ordre. Si vous voulez plus de précision, on peut trouver des conseils sur la comptabilité sur le site 1comptabilite.fr.

Un commissaire aux comptes doit rester impartial lors de son intervention dans une entreprise. Il a pour but de protéger l’intérêt général, de ce fait, il doit rester neutre face à toutes les situations qui peuvent se présenter. De même, il devra prendre à cœur la notion du secret professionnel puisque les données qu’il manipulera et qui se présenteront devant sont sensibles.

Quelles sont les missions d’un commissaire aux comptes ?

Pour commencer, il faut différencier le commissaire aux comptes de l’expert-comptable de la société. En effet, ce dernier aura pour tâche de conseiller le dirigeant sur les stratégies à prendre pour développer l’entreprise. Par contre, le travail d’un commissaire aux comptes sera beaucoup plus axé sur des choses concrètes comme la vérification des comptes et la certification de ces dernières. Ce processus permettra d’authentifier les données de l’entreprise et d’assurer que les comptes clôturés reflètent une certaine sincérité, tangibilité et régularité.

Un commissaire aux comptes doit donc certifier les comptes annuels d’une entreprise. Sa mission principale est donc d’effectuer un audit au sein de la société. Il commencera par vérifier la comptabilité de l’organisation en se penchant sur les diverses informations financières. Cette vérification consiste à l’analyse du bilan, du compte de résultat, des annexes comme le journal ainsi que les pièces justificatives comme les factures et même les bons de commande. Il vérifiera les procédures suivies pour passer des commandes, la forme de la facture si toutes les mentions légales y sont inscrites.

À la suite de cet audit financier, il peut donner son avis par rapport à un document financier qu’il juge important. Il pourra proposer des stratégies de redressement ou des mesures préventives pour certaines tâches. Lors d’une procédure collective, le commissaire aux comptes aura comme mission de fournir une attestation. De même, on pourra utiliser cette attestation quand on demande un financement auprès des organismes spécialisés.

Il est à noter que s’il remarque des intangibilités dans les comptes ou qu’il a des soupçons de fraudes, il aura l’obligation d’en référer au Procureur de la République.